Test : Echarpe Jungle et sling monochrome Neobulle

J’ai été choisie pour tester un pack maxi (écharpe Jungle et sling monochrome ) de la marque Neobulle, pour mon grand de 4 ans .

Neobulle est une marque que j’apprécie beaucoup , je n’avais pas encore testé leur sling monochrome 300 et leur Jungle . Nous sommes sur un grammage de 300 pour le sling.

Je les ai eut neuf, les deux était bien épais , un peu difficile à manier par manque de rodage donc serrage et nouage étaient un peu sport. Mais je suis convaincue , qu’une fois rodés ce seront de vrais doudous .

J’ai donc testé avec mon grand de 4 ans il n’est plus porté à part en randonnée , mais toujours partant pour tester des moyens de portage en tout genre .

J’ai également testé avec ma 9 mois .

Alors résultat de mes petits test avec mon grand de 4 ans , 17 kilos et un peu plus d’1m10 ça faisait longtemps que je ne faisais pas autant de nouage avec lui , on a bien rit .

J’ai d’abord testé le sling.
Je ne suis pas très portage Sling, j’ai quelque souci de dos du coup , le portage asymétrique n’est pas ce que je préfère . Par contre j’ai été agréablement surprise par la soutenance du sling . Je n’aurais pas porté des heures durant , mais pour de l’appoint , s’était top , mon grand était bien soutenu. comme il est neuf le serrage était un peu sport , mais je suis convaincue qu’une fois rodée ça doit être un doudou, et la couleur , moi qui aime les trucs sobres , s’était juste parfait .

Du côté de l’écharpe , la soutenance est superbe , moi qui aime vraiment le portage en écharpe , j’étais servie , la seule chose : comme mon fils est grand , forcement la largeur de l’écharpe devient un peu juste , mais ça ne l’a pas empêché de s’endormir dedans tout comme dans le sling . Le serrage plis par plis fut difficile , certainement parce qu’elle est neuve et du coup épaisse, donc les nouages n’ont pas été au top, un manque de serrage évident, j’ai fait un simple kangourou dos pour voir ce que ça donnait avec une seule couche et s’était deja soutenant , on a  fait également double hamac, double hamac inversé et franchement j’aurais pu porter quand même un certains temps  .J’ai pu réaliser qu’elle était quand même bien soutenante , je porterais plus longtemps qu’avec le sling. 

Les test avec ma fille ont été super, je ne sentais pas son poids(bon ok 8 kilos et quelques ce n’est pas beaucoup certes ) , je me sentais vraiment bien même avec un manque de serrage .

je suis conquise et vais me procurer l’écharpe et certainement le sling également .

 

 

Publicités

Les JNVE 2018

Les Journées de la non violence éducative démarrent bientôt 🙂 . En Isère depuis plusieurs année une série d’évènements accessible à tous ont lieu .

Je vous présente le programme de cette année , avec en plus cette année un évènement de lancement le 31 mars (réservation obligatoire ici :ici 

Je donnerais une conférence le 5 Mai également dans le cadre de ses JNVE .

Pour plus d’information consultez le site :

 

 

http://education-positive.org

(test) Ergobaby adapt et Echarpe de portage

Au mois de Décembre ,j’ai eut la chance de pouvoir tester deux produits de la marque Ergobaby , Leur préformé « Adapt » et leur nouvelle écharpe de portage .

J’ai donc testé l’ Adapt quand ma fille avait 5 mois . L’adapt est présenté par la marque comme un préformé utilisable dès la naissance (sans le coussin c’est un autre système) jusqu’à deux ans et plus , un préformé donc évolutif .

Qu’en est il en test ? Ma fille est un bébé tonique , qui commençait à vouloir s’assoir au moment du test . Je le précise car ceci a une importance , le tablier n’est pour moi pas adapté pour un bébé sans tonus du dos suffisant . Je suis toujours très réticente envers les préformés qui se disent dès la naissance . L’assise se règle via des scratch ( 3 positions) , je trouve le système ingénieux et toujours mieux que le coussin . Pour ma fille c’est super , elle a dejà un bon écart , cependant je doute que l’assise aille à un enfant de deux ans et plus , ma fille est dejà au deuxième cran, le premier étant un peu juste pour elle (elle mesurait à ce moment là 74 cm), j’ai également testé au 3 ème cran mais ses genoux font une trop grande rotation extérieur . Le tablier se règle via des boutons , on peut baisser le haut du tablier selon la taille de l’enfant(agrandir ou réduire ) , encore une fois je doute que le tablier soit assez grand pour un enfant de plus de deux ans . Je note cependant que le tablier est bien plus grand que sur les autres ergobaby . La condition du test  a était un peu difficile, j’ai un bébé avec du reflux qui ne supporte pas certains moyens de portage surtout les préformés . J’ai trouvé la ceinture et les bretelles hyper confort (même si les bretelles même serrées au max tombaient un peu des épaules ) .

J’ai testé avec le poupon de portage  , j’ai serré au maximum l’assise , mal grès cela je l’a trouve encore trop large , les genoux font une grosse rotation à l’extérieur , le tablier est rigide , bien trop à mon sens pour bien soutenir un petit bébé sans tonus , j’ai l’impression qu’un petit bébé s’affaissera bien de trop dans le tablier , ce qui à mon sens n’est pas sécuritaire .

En résumé c’est un très bon préformé mais standard (dès que bébé sait s’assoir jusqu’à environ 16/18 mois).

Pour l’écharpe de portage, j’étais assez fan de leur ancien modèle , qui ressemblait beaucoup à celle de JMBB . Pour celle-ci : je n’aime pas ne donner que des points négatifs sur quelque chose mais dans ce cas présent j’ai beaucoup de mal à trouver un point positif . Quand on me l’a amené et que je l’ai déballé , je l’ai trouvé très fine, trop fine, les fesses du précédent bébé était encore marquées .  Elle est mentionnée pour un portage jusqu’à 13 kilos , ma fille faisait aux alentours de 7 kilos au moment du test , et déjà le poids se faisait ressentir, de plus elle n’est vraiment pas bien large .  La notice mentionne de faire un noeud de base (JPMBB) , sauf qu’avec ce type d’écharpe sans élasthane , le noeud de base n’est pas du tout un nouage que je montre et que je  trouve adapté , je le fais quand même ,  catastrophe , ma fille a du reflux ce qui n’arrange pas non plus , elle se sent oppressée , moi aussi , l’écharpe me cisaille , elle n’est clairement pas soutenante et le noeud pas adapté . On re tente avec un enveloppé croisé pans déployés(nouage que je montre avec ce type d’écharpe) , c’est un peu mieux, le pli par pli est facile  mais ce n’est toujours pas ça , le poids se fait ressentir , j’ai l’impression de devoir mettre ma main sur ma fille , tellement que j’ai l’impression que l’écharpe va se déchirer .

Peut être que certains l’apprécieront l’été, avec un tout nouveau né car légère . Pour ma part cela m’ennuie un peu mais je ne suis pas arrivée à trouver quelque chose de positif si ce n’est le pli par plis facile à faire.

Test kangourou à boucles

Aujourd’hui je vous parle d’un moyen de portage créé par une monitrice de portage , Emma « Les ateliers D’Emma « .

Emma a proposé à plusieurs monitrices de tester un moyen de portage qu’elle a imaginé(cousu par La Chaussonière)  pour les touts petits bébé jusqu’à 12 mois . Vous me connaissez je suis une inconditionnelle de l’écharpe, pour les nouveaux nés , petits bébé je suis souvent réfractaire aux systèmes nouveau né(bien que je m’adapte quand même aux parents , que je n’impose pas ma vision) .Jusqu’ici pour les parents qui ne voulaient pas du tout de sling ou d’écharpe pour leur tout petits bébé j’orientais vers l’emaibaby qui est à mon sens le seul préformé adapté dès la naissance .

Emma a donc imaginé un onbu pour tout petit , pour rappel un onbuhimo est un moyen de portage Japonnais , que nous préconisant souvent d’utiliser au moment où bébé sait s’assoir voir se mettre debout, il ne possède pas de ceinture ventrale , c’est un portage actif, où le bébé doit avoir à mon sens un certain tonus musculaire  . Mais Emma a pensé à créer un modèle d’Onbu « kangourou à boucle » adapté aux plus petits . Elle a fait voyager deux modèles , j’ai eut celui fait dans une osha .  Le prototype porte bien son nom car effectivement une fois bébé installé dedans , sa manière d’être est comme dans un nouage kangourou .

Il arrive donc chez nous quand ma fille a 4 mois , pour précision ma fille est plutôt grande pour son âge , et a déjà un bon écart au niveau du bassin .

L’onbu a première vu est léger, agréable car en tissus d’écharpe(ce qui est à mon sens le mieux pour un tout bébé , pour bien épouser son dos ) , il a de large bretelles confortables . Bémol sur le modèle dont je dispose il n’y a pas de serrage pour la nuque, pour ma fille ce n’est pas trop un problème mais pour un plus petit bébé je pense que ce n’est pas l’idéal(mais le deuxième modèle qui a voyagé possède un cordon de serrage au niveau de la nuque) . La position de ma fille une fois installée est vraiment physiologique, le dos bien arrondi, maintenu , à la manière d’un nouage kangourou .

Le confort est de la partie, même si personnellement j’ai vite mal au dos, mais cela est personnel je ne supporte pas bien longtemps le portage en préformé également , il n’y a pas non plus de ceinture ventrale , de ce fait le poids est répartis aux épaules seulement . Mais je m’en sert quand même pas mal, il est rapide d’installation (il faut se familiariser aux réglages et bien positionner bébé ).

Il possède un double réglage aux bretelles, personnellement je suis fan du système , je règle en un rien de temps , je peux porter assez haut avec .

j’ai testé avec le poupon de portage qui mesure dans les 47 cm me semble t’il et 2 kilos 800 , l’assise se réduit vraiment bien, on arrive a avoir une belle position physio.

Ce Kangourou à boucles est pour des parents complètement réfractaire aux nouages vraiment une superbe alternative . Le kangourou à boucle est physio par rapport aux preformés avec réducteur pour nouveau nés. Et clairement je préfère orienter les parents qui ne veulent pas d’écharpe  vers ce type de portage que plutôt vers d’autres moins physio pour des touts petits bébé .

Je suis conquise par ce test merci à Emma de nous avoir permis de le tester et d’avoir imaginé un moyen de portage sans nouage pour les parents qui veulent porter leur petit bout en étant réfractaire aux nouages .(certaines améliorations ont en plus étaient faites comme le cordon de serrage pour la nuque ) .

IMG_7690copie

 

 

 

 

Nos activités

Un petit article sur les activités que l’on  a faite en ce moment avec le grand de 3 ans .

Entre deux ateliers de portage , je fais « école à la maison » au grand .

On est beaucoup dans l’informel, et je tente de suivre son rythme, ses questionnements et ses besoins . Il n’y a rien d’extraordinaire à nos activités par rapport à beaucoup de maman .

Aussi régulièrement nous retrouvons d’autres mamans avec enfants .

Sur le chemin de l’enfant

On vit dans une société , qui impose aux enfants  , parents de se conformer à un moule , et surtout ne pas en sortir .

La pression est surtout mise sur les parents , quand notre enfant n’aurait pas à tel âge acquis telle ou telle chose , la société , les autres auront tendance à vite pointer du doigt. On aime entendre dire de nos enfants qu’ils sont bien, gentils, pas en retard , qu’ils savent faire telle ou telle chose, on aime parfois le raconter , ce sont comme nos étendards. quand on pointe du doigt nos enfants sur leur retard supposé ou réel , c’est comme si tout était de notre faute , notre éducation est comme remise en cause .

On exige que l’enfant sache faire tout plein de choses au même moment , la pression est également mise à l’école (heureusement beaucoup d’enseignants font aussi un travail remarquable et savent accompagner les enfants avec bienveillance ).

Un enfant peut être fort dans un domaine et moins dans l’autre . Et je pense que nous ne sommes pas fait pour être fort en tout , que nous avons des capacités pour certaines choses et pour d’autres moins .

Un enfant peut par exemple savoir compter , mais mettre du temps à parler ou lire … Il peut avoir une bonne compréhension de plein de chose et avoir une difficulté sur certains points . Il peut tout simplement aussi ne pas avoir envie d’apprendre pour le moment un certain domaine et se passionner pour autre chose . Mais c’est toujours ce que l’enfant ne sait pas faire que l’on pointera du doigt .

Chaque enfant a son rythme et quand bien même il aurait une véritable lacune ou retard dans un domaine, ce n’est en aucun cas une tare, ça peut souvent se régler , on peut lui apporter de l’aide .

Soyez fiers de vos enfants et ne vous laissez pas influencer .

Ici j’ai un garçon de 3 ans qui comprend pleins de choses, aime plein de chose mais qui par exemple ne construit pas de phrases(enfin si quand même quelques unes) , mais sur d’autres domaines que je n’étalerais pas il s’en sort très bien . Alors il fera de grand discours quand il le souhaitera et si jamais il y avait un souci , il ira voir une personne compétente , ce n’est absolument pas grave ni une tare .

Il a 3 ans et il n’est pas « propre » mais il va aux toilettes seul quand il le désire en autonomie, mais pour le moment il n’est pas prêt . Et bien ce n’est pas grave parce que d’une part il faut rétablir une vérité : l’apprentissage de la continence(oui un enfant qui a une couche n’est pas sale ) ne s’apprend en faite pas(oui je sais la pression de l’école, de l’entourage , de la société mais encore une fois on ne suit pas le rythme de l’enfant ) , ce n’est pas un apprentissage mais une acquisition au même titre que marcher ou s’assoir , on leur a pas appris , et bien le pot c’est pareil . Et encore une fois si l’acquisition ne se fait pas, on peut aller voir une personne compétente pour être aidé, ce n’est pas une tare. Forcer, humilier ou autre ne fera que retarder l’acquisition . Je précise que chaque parent fera comme bon lui semble ,il n’est pas question ici de juger les parents qui ont « appris  » à leur enfant la « propreté » bien entendu .

Pour le langage combien d’adulte bloque l’enfant dans son apprentissage, en le reprenant sans cesse, en le forçant à parler  , en se focalisant dessus ….

Moi même je me focalisais dessus pendant un temps , maintenant je laisse faire, on lit beaucoup , on l’emmène avec d’autres enfants , on sort , on fait des petites activités sur le sujet si il en a envie et petit à petit je le vois parler , et on avisera par la suite .  Une orthophoniste m’a dit : si l’enfant prononce mal un mot , ne jamais le reprendre car cela pourrait le bloquer mais plutôt lui dire le mot , par exemple : si l’enfant prononce ien à la place de chien , simplement dire ah oui c’est le chien .

Alors soyez fier de vos enfants, accompagnez les ,tout en les laissant faire et dites vous que votre éducation n’a pas à être remise en cause, faites confiance à votre enfant .

A 3 ans il n’a pas forcement envie d’écrire ni même compter , mais il a peut être envie de voir la vie, l’expérimenter , et apprendre des choses par lui même . En Finlande par exemple l’école ne commence qu’à 7 ans . Laissez votre enfant faire son chemin, tracer son chemin à lui . Pour les parents faisant IEF je sais que la pression est parfois grande, si votre enfant ne sait pas telle ou telle chose , votre choix est parfois remis en cause mais dites vous qu’un enfant à l’école peut avoir les mêmes difficultés que le votre.

A toi mon fils , je t’en prie fais ton chemin, continue à t’émerveiller du pollen qui tombe tout en essayant de comprendre d’où il peut venir, continue à regarder le soleil qui se lève et qui se couche, continue à compter ,à aimer le vélo . Trace ton chemin , nous sommes là pour t’accompagner si besoin est . IMG_6012

Bientôt 3 ans …

Aujourd’hui , en me promenant au parc avec mon fils , j’ai réalisé qu’il n’était plus un petit bébé , je l’avais déjà remarqué mais là en l’observant jouer avec ce qui l’entoure , j’ai réalisé .

Bientôt 3 ans qu’il est né, il y a des choses que j’ai déjà oublié tant ils grandissent vite .

Ce que je sais c’est que j’ai grandit avec lui , un enfant apprend beaucoup de choses. On apprend sur sa propre histoire, son enfance et on comprend .

Etre mère m’a rendu plus patiente, empathique , à l’écoute des besoins , des siens comme des miens .

Ma vision de l’éducation a changé tout comme plein de chose . J’ai toujours fait avec mon instinct , ce qui me semble le mieux pour lui et moi . En marge de la pensée majoritaire bien souvent . La parentalité ce n’est pas une recette de cuisine que l’on apprend par coeur . On devient parent , on apprend sur le terrain selon son enfant . Le plus important c’est de se faire confiance .

On était dans ce parc et il jouait avec ce qu’il trouvait, un bâton, une feuille à terre … des choses simples mais qui permettent de lui apprendre tant .  Ravie de voir qu’il prend en autonomie , qu’il sache s’éloigner de moi tout en sachant que je suis là .

J’aime profondément materner, avant d’avoir des enfants je rêvais d’une carrière professionnelle (travailler dans l’édition du livre pour enfant) prête à tout lâcher pour le faire . Puis avant même d’être enceinte j’ai sentie que je voulais autre chose . Beaucoup  trouveraient cela triste, mais ça ne l’est pas . Au contraire , j’ai fait d’autres choix, reprit des formations par correspondance et surtout je suis devenue monitrice de portage . Le maternage , ne me restreint pas , j’ai des projets diverses, je fait ce que j’aime , rencontre des personnes enrichissantes. Etre parent ce n’est pas facile tout les jours , oui c’est parfois très épuisant mais c’est aussi de beaux moment , on sait qu’en devenant parent , ce sera difficile , que des concessions seront inévitables  .

Le maternage c’est aussi pour moi le respect des besoins de l’enfant : par exemple accepter que son enfant n’a plus besoin d’être porté , allaité … certaines mamans (à juste titre) ressentent de la peine quand certaines choses « se terminent » pour ma part non au contraire, je suis ravie, heureuse de me dire que c’est bon j’ai donné et il en a plus besoin désormais . Le maternage ne s’arrête pas à ces choses là . Il faut accepter que oui bébé à grandit et qu’il n’a plus besoin de certaines choses , on ne materne pas pour soi(même si on y trouve du plaisir, et que le maternage nous apporte aussi beaucoup) .

Je ne vous dis pas faites comme moi, que j’ai raison mais pour ma part c’est comme ça que je fais et que je veux faire .

En bientôt 3 ans on a fait notre petit chemin, et je sais ô combien il reste à parcourir .

Je n’ai qu’une chose à vous dire écoutez vous, observez votre enfant grandir , s’émerveiller de choses simples.

Le portage non physiologique

Aujourd’hui , je souhaite aborder la question du portage non physiologique , plus précisément de comment l’aborder avec des personnes qui ne connaissent pas et peuvent parfois porter en non physiologique .  Dans un premier temps voici un petit schéma du site portersonenfant.fr .

porter

Quand on tombe dans le portage physiologique on est toujours tenté lorsque l’on aperçoit un bébé porté dans un moyen de portage non physiologique de dire au parent que ce n’est pas nécessairement un bon moyen de portage .

Seulement il est très important d’avoir l’art et la manière de dire les choses surtout à un parent.

Il faut d’abord prendre conscience qu’un parent cherche à faire au mieux pour son enfant, de ce fait il faut éviter d’aborder le parent directement et lui dire que son moyen de portage n’est pas bien. Evitez les jugements , les phrases du type: pauvre bébé. N’oubliez pas que le parent n’a pas forcement connaissance du portage physiologique

On est jamais très respectif à un message quand on se sent jugé . Nous ne sommes pas supérieur, on a tout simplement  la chance d’avoir eut l’accès à l’info .

Lors de mes ateliers il arrive qu’une maman me parle du fait qu’elle porte son enfant en porte bébé non physiologique, comme nous sommes dans un cadre d’atelier je lui explique la différence entre le physio et le non physio , j’amène la personne à se rendre compte par elle même . Il est important de bien choisir ses mots.

N’abordez jamais une personne directement sur le sujet, de même évitez de regardez avec insistance les personnes portant en non physio, ne perdons pas de vue l’essentiel dans le portage , nous ne sommes pas là pour faire une chasse aux sorcières .

Si j’ai du temps devant moi et qu’une personne porte son bébé en non phsyio et que nous commençons à se parler je lui dit toujours  » c’est bien vous portez bébé, on se sent bien près de son bébé , vous savez qu’il existe des moyens de portage qui sont peut être plus confortable pour vous (j’aborde pour le bébé après) …. et de là la conversation peut continuer . Mais jamais je met mes sentiments personnels , j’évite de dire : votre bébé est mal , pas bien….

Il est bien de promouvoir le portage physiologique , de le transmettre ,informer mais faisons le dans la bienveillance, le respect et le non jugement .

 

 

Une petite entreprise naissante

C’est officiel ma petite entreprise Porte du Bonheur à vu le jour .

J’y est mit tout mon coeur à l’ouvrage . Porte du Bonheur c’est une auto entreprise qui propose des ateliers de portages sur Grenoble et alentours ainsi que de la vente de moyens de portage physiologique et de soins naturels .

Le site de la boutique : http://www.portedubonheur.com (en maintenance jusqu’à début Aout ) .

Derrière se projet se cache une maman passionnée par ce qu’elle fait 🙂 .